Modérateurs : N. WINER, O. MOREL

Les ratios angiogéniques élevés (>500) : que doit-on en penser ? – C. ARTHUIS

Les néphropathies préexistantes : peut on optimiser le suivi grâce aux marqueurs – P. GUERBY

Apport dans la prise en charge des RCIU / PAG – J. SIBIUDE

mai 11 @ 13:00
13:00 — 14:00 (1h)

Symposia Partenaire

E01-E02